19th Ave New York, NY 95822, USA

RDC: au Kasaï Oriental, le marché du diamant contrarié par le COVID-19

le-diamant-brut-formation_HEJ-2100x1396

En RDC, le Covid-19 a réduit sensiblement les activités d’achat et de vente des diamants dans la province du Kasaï Oriental (centre du pays) à cause des mesures restrictives de déplacement des personnes.

Les différents bureaux et comptoirs exerçant dans la ville de Mbuji-Mayi, capitale de la province accusent le coup, sinistrés depuis la suspension des vols commerciaux à travers la RDC et en dehors du pays en rapport avec les mesures barrières de lutte contre le COVID-19.

« Cette situation s’explique par le fait que les négociants s’abstiennent d’acheter les diamants en cette période où le cours de plusieurs matières précieuses a sensiblement chuté », explique le Conseil provincial de diamant (CPD).

Les creuseurs artisanaux sont également confrontés aux difficultés d’écouler leurs pierres précieuses car les grandes maisons d’achat sont fermées. Bien plus, les transactions à Kinshasa et ailleurs ne se font plus. En fait, les rares comptoirs restés ouverts achètent achètent à vil prix les diamants proposés par les creuseurs.

Dans les mines d’exploitation artisanale disséminées à travers le Kasaï Oriental, beaucoup de sponsors baissent les bras au regard de la charge très lourde des membres des équipes.

Le ralentissement des activités d’exploitation des diamants entraîne, par ailleurs, la baise des autres activités qui survivent autour des sites d’exploitation artisanale. En l’occurrence, les restaurants, les maisons de vente des articles divers et les commerces informels.

Laissez un commentaire